Il est temps de poser sur cette folle année un regard rétrospectif. Des cheminots aux étudiants, tous ont été vaincus, et les défaites du printemps n’auguraient rien de bon pour le mouvement social. Et pourtant, avec les « gilets jaunes », quel twist final !

Quels enseignements retenir de ces événements hors du commun ? D’ailleurs, les voitures qui brûlent, les trains qui s’arrêtent et les facs occupées, est-ce si inhabituel dans ce pays ? Pas vraiment. Chacun sait que la France est éruptive et que les rois, les empereurs et les généraux qui ont tenté de la mettre au pas se sont souvent exposés à la colère de la rue et c’est ce qui fait le charme de ce pays.

À cet égard, 2018 est assurément un grand cru.

Catégories : Ils en parlent

1 commentaire

TONISMART · 18 décembre 2018 à 0 h 39 min

Bien, très bien, continuez à nous abreuver de notre histoire au présent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.